Vous devez accepter l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de notre site Internet. Pour en savoir plus cliquez ici.

circumCompiègne et son agglomération

Très Haut Débit


Logement


L’intérêt du Très Haut débit

La fibre optique permet d'accéder au très haut débit (jusqu'à 1 Gbit/s contre 22 Mbits/s pour l'ADSL 2+ et 1 Mbits pour un ADSL classique).  La fibre optique désigne un câble contenant un fil en verre ou en plastique capable de conduire la lumière. Celle-ci va être transportée dans le réseau et interprétée à sa réception.

Eléments de contexte

L’Agglomération fait partie d’une zone conventionnée SFR pour le déploiement de la fibre optique (avec le cofinancement d'Orange). C’est-à-dire que SFR va porter le projet de déploiement de la fibre sur notre territoire et construire l’infrastructure. Les communes concernées n’ont donc pas de contribution financière à verser.
Toutes les communes de l’ARC sont concernées (sauf Lachelle), auxquelles s’ajouteront Longueil-Annel et Thourotte. Le déploiement de Lachelle sera réalisé en 2016 par le Syndicat Mixte de l’Oise pour le Très Haut Débit (SMOTHD), chargé du déploiement de la fibre dans le reste du département.

Les travaux

Le réseau de fibre empruntera majoritairement les fourreaux et chambres déjà existants. Il n’y a donc pratiquement pas de génie civil à réaliser. Ce réseau de fibres nécessite en revanche la réalisation d’un bâtiment appelé NRO (Nœud de Raccordement Optique) qui concentrera l’ensemble du réseau pour tout notre périmètre. Il sera situé en ZAC de Mercières. Le permis de construire a été déposé et accordé.
Sur tout le territoire, seront installées des petites armoires appelées PM (Point de Mutualisation) qui couvrent 300 logements. Il faut 4 mois pour réaliser une armoire à partir du moment où la permission de travaux a été accordée.
Dès qu’un PM est réalisé, l’ensemble des opérateurs du marché sont informés, et  disposent de 3 mois réglementaires pour commercialiser (ou pas) la fibre aux logements concernés par cette armoire.

Le calendrier

Les travaux ont débuté ces dernières semaines à Compiègne. Le déploiement s’organise pour des raisons techniques à partir du Nœud de Raccordement Optique (NRO) de Mercières. De ce fait, les secteurs proches de ce site seront desservis avant les autres.

  • En 2016, lancement du déploiement de 5 communes : Compiègne, Margny-lès-Compiègne, La Croix Saint Ouen, Le Meux, et Armancourt.
  • En 2017, lancement du déploiement sur 3 communes : Bienville, Clairoix et Janville.
  • En 2018, lancement du déploiement sur 3 communes : Choisy-au-Bac, Saint-Sauveur et Venette.
  • En 2019, lancement du déploiement sur 4 communes : Jaux, Jonquières, Saint-Jean-aux-Bois et Vieux-Moulin.


Les mises en service prévues devraient toutes être effectives en 2020. Des premiers secteurs pourraient être desservis dans le courant du premier semestre 2017.

Comment suivre l’avancée du raccordement ?

Cette page regroupera des informations pratiques comme l’avancée des travaux. Les habitants sauront ainsi quand leur commune ou leur quartier sera desservi. Ils pourront alors faire les démarches pour les raccordements auprès des différents opérateurs.

Comment se raccorder ?

Pour les logements individuels

Le propriétaire demande le raccordement final entre les armoires et la maison individuelle à son fournisseur d'accès à internet. Le fournisseur d'accès propose une offre et un rendez-vous. Des experts en charge de l'installation positionnent la nouvelle prise terminale optique en utilisant les accès existants du logement, puis branchent la nouvelle box. La fibre ne remplace pas automatiquement le réseau téléphonique cuivre existant, l’usager est totalement libre de conserver sa ligne téléphone et donc son offre existante cuivre.

Pour qu’un habitant puisse bénéficier d’une offre en fibre optique, il est nécessaire d’amener la fibre optique jusqu’à une prise située dans l’appartement, en général à proximité de la télévision. Un seul câble est tiré jusqu’à une prise terminale optique. La fibre gainée est collée et la prise est installée.

Pour les immeubles

Concernant les bailleurs sociaux, des conventions nationales avec SFR ont été réalisées. En revanche, concernant les syndics de copropriétés, il est nécessaire que soit autorisé l’équipement en fibre optique des parties communes de leurs immeubles. Les copropriétés doivent donc inscrire ce point à l’ordre du jour de leur prochaine Assemblée Générale afin de donner pouvoir au syndic de signer une convention d’opérateur d’immeuble avec SFR. Afin de ne pas ralentir de déploiement de la fibre au sein des copropriétés, un courrier a été envoyé par chaque maire aux syndics du territoire.

LA FIBRE SFR POUR VOTRE IMMEUBLE !